Voir et vivre le jardin

Rennes (35)
 
La demande des clients était claire et simple :
1. créer deux « vraies » chambres pour leurs enfants.
2. se projeter au maximum dans le jardin paysagé, tant visuellement que physiquement.
Ce qui à l’origine n’est pas possible, le jardin étant coupé en deux par une première extension. Notre proposition a d’abord été de démolir cette excroissance afin de retrouver le volume d’origine de la maison existante et de redonner son unité au jardin. Ensuite nous avons accoler notre extension, à l’Ouest, contre le pignon du voisin, face au jardin, pour s’ouvrir largement sur lui. Cette extension se raccorde à l’étage avec la maison existante qui s’aligne sur la rue. Cette liaison se fait par une toiture monopente qui permet un contraste fort entre la rue où l’extension est quasiment invisible et le jardin où sa présence est renforcée par le bardage métallique noir qui la couvre.
Année de réalisation : 2009/2010
Année d bâti d’origine : 1900
Durée des études : 6 mois
Durée des travaux : 18 mois
Surface S.H.O.N. : existante 81.80 m² et extension 58 m²
Structure : existant maçonnerie colombage et extension en ossature bois
Bardage : bois (Douglas), pose verticale à claire-voie et bardage métallique sinusoïdal
Couverture : existant en ardoise et extension en bac acier
Menuiseries extérieures : aluminium laqué
Sols : existant tomette et parquet et extension en béton et lamiply
Dispositifs énergétiques : chaudière à condensation et sur-isolation et sur-isolation en fibre de bois.